Blog de NiKo

24 décembre 2007

Un dieu, roi, soleil...

le_saint_sulpice_hotel_enfants

Et je compte jusqu'à toi

Immobile, le dos tourné

Sans bouger le petit doigt

Statue de sel au goût poivré

Les cow-boys tuent les indiens

Marelles de craie et bonnet d’âne

Morts de rire, larmes de rien

S’ouvrent les plaies même pas mal

Un dieu roi soleil, un dieu roi soleil

Mon sac de billes pour seul bagage

J’ai l’amor à mes trousses

Avions de papier au décollage

Même pas peur des secousses

Jeux thèmes, je t’aime et maths en addiction

Les fautes d’orthographe à la gomme

Agrafent mon cœur à ton nom

Triste vie de p’tit bonhomme

Un dieu roi soleil, un dieu roi soleil

Ballon prisonnier pour seule liberté

Je calcule la marge d’erreur

Je trace mes plans sur mon cahier

Armé de mes crayons d’couleur

Initiales gravées sur un banc

C’est toi plus moi égal cœur

Toute petite histoire de grands

Mes premiers pas vers le bonheur

Un dieu roi soleil, un dieu roi soleil

Posté par Nikoala à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]